L.R.D.

C’est à partir des
fichiers informatiques des mesures et à l’aide d’un traceur de courbes que se
font les dessins des courbes dendrochronologiques.

Graphiquement, les
références illustrent la moyenne des variations de croissance annuelle des
bois qui la composent.

Nous représentons
les années en abscisse et la largeur moyenne des cernes de croissance en
ordonnée. Sur chaque courbe sont notés le numéro de l’échantillon et
l’essence végétale. (Photo LRD)

http://lrd.ch/images/stories/laboplot.gif

 

__

Page suivante: La synchronisation des séquences